Back to Top

Châle Briochealicious de Andrea Mowry (KAL Délicieuse Brioche)

16/04/2018|44 Views|0 Comments
Châle Briochealicious de Andrea Mowry (KAL Délicieuse Brioche)

Le châle Briochealicious de Andrea Mowry faisait partie de ma to-knit liste depuis un moment. J’avais un peu peur de la brioche, cette technique que j’ai découverte en m’intéressant à la blogosphère de tricot, et qui me semblait réservée aux expertes. Mais quand j’ai vu un KAL se lancer (le KAL Délicieuse Brioche), en France, grâce à Aknittingjourney, Sokoknit et Nononicolas, je me suis dit que c’était l’occasion de faire d’une pierre deux coups : participer à mon premier kal (un de mes objectifs 2018), et me lancer dans la brioche en étant un peu moins seule !

Le châle Briochealicious a une construction relativement simple, faite d’une alternance de sections de point mousse dans un coloris principal (crème chez Andrea) et de 3 sections de brioches qui requièrent donc 2 fils : la couleur principale et un coloris contrastant (jaune-orangé, bordeaux, et vert-bleu chez Andrea). Il me semblait super moelleux et très esthétique !

J’ai utilisé mon cadeau de Noël, un bon d’achat chez La fée fil, pour commander de superbes laines en mérinos single : le coloris principal est Sardine Frétillante, un gris léger aux nuances subtiles. Ensuite, j’ai pris le coloris mauve le plus sublime qui soit : L’ombre à Paupières de Mme Pique, et un beau bleu profond, Ernest. Je pensais utiliser un écheveau de laine écru de chez Lily Neige, de l’alpaga-paillettes, pour le coloris no 1 qui complèterait (après bien des hésitations avec un rose pâle de la même marque !).

Le KAL a démarré le 1er février et j’étais fin prête : échantillon fait, brioche (à peu près) assimilée, câble méga long acheté, toutes tailles d’aiguilles testées… Je me suis lancée : 1ere section point mousse, tout va bien. 2e section en brioche avec ma laine Lily Neige, ça gonfle, c’est joli, mais ça ne contraste pas trop du côté gris… J’enchaine avec le point mousse mais arrivée à la 2e section de brioche, j’utilise mon coloris La fée fil et là, c’est le drame : cette merinos single ne rend pas du tout comme l’alpaga-paillettes de la 1ere section… Elle est plus fine et moins duveteuse. Du coup, j’ai décidé de recommencer en achetant un 3e coloris contrastant chez Laféefil : j’ai jeté mon dévolu sur Musette, un fil écru à speckles bleu et rose.

Ca y est, c’était (re)parti pour un mois de tricot intense et des rangs interminables ! Une fois fini avec une jolie bordure dans le fil contrastant no 1, je l’ai bloqué – il faut une sacrée place car il fait plus de 2m au final.

Quel niveau de difficulté pour le châle Briochealicious ?

Je l’ai trouvé relativement simple grâce à son côté répétitif. La grille de suivi généreusement proposée par Aknittingjourney dans le cadre du KAL m’a grandement aidée à ne pas me perdre ! Une fois le point brioche maîtrisé, tout devient assez mécanique. Cela étant dit, dans le KAL, certaines personnes se sont découragées à cause de la technicité du point, mais tout le monde a essayé d’aider.

Quelles laines recommandées ?

De la laine fingering. J’ai pour ma part opté pour de la merinos single, c’est plutôt pas mal pour le gonflant de la brioche tout en restant assez fin visuellement. Mais je me doute qu’il s’abimera un peu plus vite qu’en ayant pris une laine retordue…

Comment le refaire pareil ?

J’ai utilisé :

  • Presque 2 écheveaux de laines La fée fil merinos single, coloris Sardine Frétillante (CP)
  • 25g de laine La fée fil merinos single, coloris Musette (CC1)
  • 35g de laine La fée fil merinos single, coloris L’ombre à paupières de Mme Pique (CC2)
  • 50g de laine La fée fil merinos single, coloris Ernest (CC3).

J’ai tout tricoté en aiguilles 3,75 (Knitpro métalliques), même la brioche, car je voulais qu’elle reste souple. D’autres ont préféré repasser à des numéros plus petits pour la brioche, c’est une question de goût. J’ai utilisé un câble très long (1,20m de mémoire).

Pour le blocage, le kit Lace Wire de Knitpro m’a été très utile pour donner une forme à peu près correct au châle sans y passer des heures ! C’est un bon investissement si vous faites souvent des châles, ça marche mieux que des peignes de blocage pour ce type d’ouvrages.

Ce que j’ai préféré ?

L’ambiance du KAL ! C’est vraiment sympa, ça me motive pour en faire d’autres. Encore merci aux organisatrices…!

Quant au châle, c’est un vrai doudou. Il tient bien chaud. Je pense le porter énormément en automne, au printemps, et peut-être même en plein hiver en alternance avec un châle plus chaud. La brioche est vraiment moelleuse ! Je lorgne sur un autre modèle (encore) d’Andrea Mowry justement pour la suite, qui a été peu vu sur les réseaux sociaux : Range. Lui aussi contient un petit bout de brioche 🙂

Voir mon projet sur Ravelry

Crêpe fille #1. Addict au tricot moderne et à Ravelry, je ne quitte jamais mes aiguilles. Un peu de couture et à de rares occasions, on peut me trouver avec un crochet en main - pour en faire quoi, je ne suis pas sûre de savoir :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *