Back to Top

Pull Grand Arc-en-Ciel de De Rerum Natura (test knit)

09/01/2019|366 Views|0 Comments
Pull Grand Arc-en-Ciel de De Rerum Natura (test knit)

Vous connaissiez le gilet petit arc-en-ciel de De Rerum Natura ? Bonne nouvelle : pour le plus grand plaisir des petits et des grands, la marque a sorti un modèle de pull en taille adulte qui reprend les célèbres rayures, le pull Grand Arc-en-ciel.

Plus besoin de vous présenter De Rerum Natura, je pense – leurs laines représentent 50% de mon stash et de mes projets ! Vous savez sans doute déjà qu’il s’agit d’une marque française, attachée au respect de la nature et des animaux, qui produit local en réduisant au maximum son impact.

Le petit plus génial, c’est que la marque commercialise des mini kits aux couleurs de l’arc-en-ciel dans leurs gammes Ulysse et Gilliatt pour les modèles enfants du gilet arc-en-ciel, et désormais pour le modèle adulte aussi. Du coup, pas besoin d’acheter 9 pelotes différentes dont on utilise que 10 mètres…! C’est économique, écologique, c’est bon pour le portefeuille ET pour le stash, tout le monde s’y retrouve 🙂

Un petit mot sur le test knit maintenant. Pour ma part, c’est la première fois que je participe à ce type d’opérations. C’est un appel d’un designer tricot pour tester un patron de tricot dans toutes les tailles prévues, avant sa sortie. L’objectif est de valider les tailles, la quantité nécessaire de laine, vérifier qu’il n’y a pas d’erreur de comptes ou de coquilles et que les explications sont aisément compréhensibles.

Pour le pull Grand arc-en-ciel, l’appel au test a eu lieu sur Instagram et sur le groupe Ravelry de De Rerum Natura. Nous étions relativement nombreuses à postuler. Je n’ai pas encore tricoté beaucoup de pulls et celui-ci semblait être prévu pour être porté avec une certaine aisance, j’ai donc opté pour la taille XXL où il y avait moins de candidates, alors qu’en mensurations j’aurais pu me contenter d’un L ou d’un XL.

Quelle difficulté pour le pull Grand Arc-en-ciel ?

C’est un pull débutant : les seules techniques à maîtriser sont le tricot en rond (top-down), les augmentations traditionnelles, le grafting pour les manches, avec un cast-on provisionnel sous les bras (optionnel). Personnellement, j’ai juste eu un peu de mal à réajuster les rayures pour ne pas avoir de démarcation. Mais la plupart des testeuses n’ont rien fait de spécial et ont juste joué sur les fils au moment du rentrage pour limiter la différence de niveau.

Quelle laine utiliser ?

La marque nous a demandé de faire le pull avec la laine Gilliatt qu’elle commercialise, ce qui permet de faire les rayures arc-en-ciel grâce au kit couleurs. C’est une très belle qualité avec de nombreux coloris possibles.

Sinon, toute laine de type Worsted peut fonctionner.

Comment le refaire pareil ?

J’ai utilisé :

  • Un peu plus de 4 pelotes de Gilliatt pour la taille XXL avec des manches légèrement rallongées (environ 1cm); coloris Goéland, un gris assez clair
  • 1 kit couleurs Gilliatt Arc-en-ciel
  • Des aiguilles Knitpro 4,5 pour les côtes et 5 pour le corps et les manches car je tricote serré – le modèle indique du 4 et 4,5.

Je n’ai rien changé au modèle à part la longueur des manches mais, si c’était à refaire, je raccourcirais légèrement le yoke pour avoir moins de « mou » avant les manches.

Ce que j’ai préféré ?

Tricoter mon premier test, c’est une expérience très sympa et Solenn et Céline de De Rerum Natura ont été adorables !

Evidemment, j’adore aussi l’idée d’avoir enfin ma propre version de cet arc-en-ciel déjà tricoté plusieurs fois 🙂

Voir mon projet sur Ravelry

Crêpe fille #1. Addict au tricot moderne et à Ravelry, je ne quitte jamais mes aiguilles. Un peu de couture et à de rares occasions, on peut me trouver avec un crochet en main - pour en faire quoi, je ne suis pas sûre de savoir :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *