Back to Top
Pull Louize, L’ile aux Fils

Mon 2e test tricot : quand j’ai vu apparaitre le pull Louize de Bérangère Cailliau alias L’ile aux Fils sur les réseaux sociaux, je suis tombée amoureuse du modèle. On était en plein confinement, j’avais déjà plusieurs en-cours, mais je n’ai pas pu résister… J’ai eu la chance d’être sélectionnée et d’avoir de la laine en stock pour laquelle l’échantillon correspondait en déjaugeant très légèrement : bingo ! C’est parti pour un pull tout en dentelle, légèrement loose, qui ne ressemble à rien de ce qu’on voit actuellement dans le monde du tricot. Son originalité tient au motif qui s’allonge telle des branchages partant du coup pour s’étirer paresseusement sur le corps et les manches…

Quelle difficulté pour le pull Louize ?

C’est un pull de difficulté intermédiaire : la difficulté réside principalement dans les short rows du début qui se font avec la dentelle. Mais c’est vraiment très bien expliqué et facile à suivre ! La dentelle se retient facilement, vous pouvez la suivre par écrit ou sur le diagramme.

La particularité du patron tient au fait que vous suivez uniquement le patron dans votre propre taille, donc pas besoin de calcul d’apothicaire: vous vous laissez guider (1 fichier par taille).

Quelle laine utiliser pour le pull Louize ?

Bérangère préconise une laine fingering ou sport, mais comme plusieurs testeuses, j’ai eu le sentiment que pour obtenir l’échantillon requis (22×30), il valait mieux opter pour une laine Sport épaisse voire une laine DK. La mienne est considérée comme de la sport, mais j’ai dû la tricoter légèrement déjaugée.

Attention, bloquez votre échantillon si vous prenez un fil « animal »; la dentelle omniprésente influe sur les dimensions que vous allez obtenir. ma laine comportait majoritairement de l’acrylique donc rien n’a bougé au bloquage, mais plusieurs testeuses et Bérangère ont partagé le fait que leur pull s’était allongé post-blocage.

Comment le refaire pareil ?

La laine que j’ai utilisée n’existe plus, il s’agissait de la référence Câline de Bergère de France en coloris Kitty : je l’ai achetée en lot de 10 pelotes à une braderie de la marque il y a 3 ans…

J’ai utilisé :

  • Près de 1250m de laine mais j’ai beaucoup rallongé le corps et les manches pour convenir à mon mètre soixante-dix-huit !
  • Des aiguilles circulaires Hiyahiya 3,75 et 3,25, et des câbles de longueur variables.

Ce que j’ai préféré ?

Le résultat: un pull unique avec sa belle dentelle 🙂

Voir mon projet sur Ravelry

2

Crêpe fille #1. Addict au tricot moderne et à Ravelry, je ne quitte jamais mes aiguilles. Un peu de couture et à de rares occasions, on peut me trouver avec un crochet en main - pour en faire quoi, je ne suis pas sûre de savoir :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *