Back to Top

Top Sirocco, de Dessine-moi un patron

20/08/2018|449 Views|0 Comments
Top Sirocco, de Dessine-moi un patron

Reprise du blog avec un article dû depuis Juillet : le top Sirocco de Dessine-Moi un Patron. Je l’avais repéré sur des sites de vente car je cherchais des modèles de tops d’été qui soient accessibles aux débutants, mais suffisamment ‘recherchés’ pour être portés au bureau. Sirocco répond parfaitement au cahier des charges ! Il a une belle encolure assez haute devant, et un grand décolleté dans le dos. Des pattes de boutonnage ornées complètent son look en agrémentant les épaules d’un détail fantaisie.

Je l’ai commandé en version papier et j’ai tout de suite su que je l’utiliserai avec la double gaze Terrazzo Shell (crème) de Atelier Brunette, l’un de mes craquages en juillet. Je l’ai cousu en 2 ou 3 soirées à la maison en juillet, donc c’était rapide ! J’ai effectué ensuite une petite modification liée à un problème de bretelles tombantes.

Je suis super fan de ce top, ma seule déception étant qu’il ne couvre pas les aisselles. C’est un point qui me dérange pour le bureau au quotidien… Je le porte quand même lorsqu’il fait très chaud. Je compte le refaire, mais je ne sais pas encore dans quel tissu. J’ai en stock plutôt des tissus un peu habillés que je comptais utiliser justement plutôt pour ma garde-robe ‘pro’ donc rien qui colle actuellement.

 

Quel niveau de difficulté pour le Top Sirocco ?

Il est vraiment idéal pour les débutants. Peu de tissu nécessaire, peu de pièces à couper, la construction est simple et le résultat est là ! Aucune difficulté à noter.

Quel tissu utiliser ?

Une cotonnade, une popeline, une double gaze me paraissent être les matières de prédilection pour Sirocco ; toutefois Emilie indique que de nombreuses autres matières peuvent être utilisées, allant du jersey au cuir… pour une variété de looks infinie, complétée par les boutons associés à mettre sur la petite patte aux épaules !

Le seul détail à prendre en compte à mon sens est la transparence du tissu : l’empiècement de devant, qui se place comme une longue parmenture à l’intérieur, ne couvre pas la poitrine. Si votre tissu est transparent, c’est doublement dommage car non seulement il ne sera pas en double au niveau du soutien-gorge pour le cacher, mais en plus on verra l’empiècement au travers… J’en ai fait l’expérience avec le mien qui n’est heureusement pas si transparent que ça au final.

Je recommande donc plutôt des tissus opaques.

Comment le refaire pareil ?

Je l’ai fait en taille 44 en le rallongeant de quelques centimères. Il m’a fallu 1,4m de tissu environ. Les petits boutons roses proviennent de chez Sostrene Greene, j’en ai acheté tout un paquet.

Toutefois, comme je l’annonçais en introduction, j’ai dû effectuer un rajout. Trop fière de mon top, je l’ai porté tout de suite lors d’une journée chaude au bureau, et là… les bretelles ne cessaient de tomber à droite ou à gauche, à la limite de la décence ! En fait, le décolleté du dos étant vraiment profond, les bretelles ont du mal à se maintenir. Du coup, on a coupé une bande de 28cms de biais dans le reste de tissu et on l’a accrochée en haut du dos pour maintenir le top en place : plus de souci !

Récemment, je suis tombée sur l’article de Atelier Svila au sujet de ce top, elle parlait du même problème et recommandait de le faire une taille en-dessous pour avoir des bretelles bien ajustées. J’essaierai cette astuce la prochaine fois.

 

Ce que j’ai préféré ?

Le top a vraiment une très jolie forme devant et tombe très bien. Et je suis ravie du mix tissu/patron dans le cas de ce haut ! La double gaze Terrazzo Shell, qui est je crois issue de la collection 2017 de Atelier Brunette, est légère comme une plume et s’assortit facilement. Qui plus est, contrairement aux autres doubles gazes que j’ai pu coudre, les épaisseurs sont très légères et ne sont pas vraiment gaufrées. Le tissu est donc facile à coudre… il faut juste bien le surfiler.

Extrait de l’une de mes commandes de soldes Anna Ka Bazaar…

 

Ma spécialité : porter mes tops à l’envers sans y faire attention… ça marche aussi avec Sirocco 😀

Crêpe fille #1. Addict au tricot moderne et à Ravelry, je ne quitte jamais mes aiguilles. Un peu de couture et à de rares occasions, on peut me trouver avec un crochet en main - pour en faire quoi, je ne suis pas sûre de savoir :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *